Nos principes et standards de qualité en matière de prise en charge des addictions

 Ces principes sont extraits en partie du guide de bonnes pratiques d'Eurotox.

 

L'addiction


  • L’usage problématique de drogues est considéré comme un symptôme issu de multiples facteurs, à la fois médicaux, psychologiques et sociaux.

  • L’addiction est considérée comme un trouble complexe et multi-déterminé, exigeant une prise en charge pluridisciplinaire.

  • La consommation à risque, l’abus, et la dépendance sont distingués d’une consommation récréative et modérée, tant qu’elle ne pose pas de problème particulier, afin d’éviter toute stigmatisation.

  • L'addiction, même la plus prolongée, est considérée comme une situation provisoire et réversible.

L'orientation politique du centre


  • Le centre contribue à promouvoir une politique globale pluridisciplinaire en matière de promotion de la santé, de prévention et de traitement des addictions. Un effort particulier est porté à la détection et à l’intervention précoce.

  • Le centre est apolitique quant à la question de l'illégalité des produits psychoactifs. Le caractère légal d'un produit est distinct de l’intensité d’une problématique liée à son usage.

L'usager du centre


  • Les droits humains et la dignité du patient sont respectés.

  • L’accès aux soins est garanti sans caractère discriminatoire (origine ethnique, mœurs, genre, orientation sexuelle, etc.).

  • L’utilisation d’une terminologie neutre, précise et respectueuse des personnes est favorisée.

  • Les soignants s’efforcent à réduire la stigmatisation liée à l'addiction.

  • Ses choix sont respectés ainsi que ses objectifs vis-à-vis des consommations.

Les soins


  • Ils sont combinés et intégrés en fonction de la triangulation personne-contexte-produit(s).

  • Les besoins de la personne sont intégrés en évitant de
centrer l’intervention sur la problématique d’usage uniquement.

  • Les soins sont organisés en interaction avec l'usager et selon ses propres objectifs.

  • Le centre défend la mise en œuvre de traitements diversifiés dans un but de favoriser l'abstinence et la réduction des risques.

  • L’accessibilité et la disponibilité aux soins sont facilités pour agir rapidement sur l’amélioration de sa santé.

  • L’établissement d’un diagnostic et d’objectifs de soins sont communs aux prises en charge.

  • La prise de produits est évaluée pendant le traitement de manière à ajuster les interventions voire les médications.

  • La possibilité de plusieurs mois de traitements et d’un suivi sur le long terme peut être proposée si l’usager est en demande.

  • La délivrance d’une information claire et compréhensible à l'usager concernant son état de santé et ses soins est facilitée.

  • L’offre intègre le dépistage des comorbidités psychiatriques, leur traitement et l’orientation vers un intervenant extérieur si besoin.

  • L’accès au dépistage des agents infectieux transmissibles et des répercussions somatiques liées aux consommations est facilité.

  • La disponibilité d’un continuum de soin est assurée en favorisant l’autonomisation de la personne.

 

Retour